top of page

Le Burn Out : le connaître pour le reconnaître !!

Dernière mise à jour : 21 mars

Qui ne connaît pas un proche ou une connaissance qui a traversé un Burn Out ? J’imagine très peu ! Nous sommes tous d'une manière directe ou pas concernés par ce fléau du 21ième siècle.


Des études de plus en plus nombreuses sont réalisées autour de l’épuisement chez l’être humain. On sait que les professions les plus touchées sont les agriculteurs exploitants, suivis par les artisans, commerçants et chefs d’entreprise, puis les cadres et enseignants et les personnels médicaux et sociaux.


Comprendre comment le Burn Out s’immisce dans nos vies est déjà en soi une bonne façon de repérer les signaux d’alarme et donc de nous prémunir d’une descente aux enfers. J’en profite ici pour vous dire que si vous repérez des signaux, si vous avez des doutes, seul votre médecin pourra établir un diagnostic précis. N’hésitez pas à lui poser des questions, à lui parler de vous.


Beaucoup de croyances circulent autour du Burn Out, comme penser que ça se passe uniquement dans la tête ou s’imaginer que son origine est liée uniquement au domaine professionnel.


En réalité, le Burn Out est plutôt une conséquence d’un déséquilibre prolongé du fonctionnement de notre organisme. Le milieu professionnel peut être une source de facteurs de stress, la vie personnelle est également une source de consommation d’énergie à ne pas sous-estimer. La fatigue s'installe de jour en jour de plus en plus fort.


Notre organisme va chercher à s’adapter à cette fatigue grandissante.

Chacun de nous peut passer par 3 phases : le surmenage, l’épuisement et enfin le Burn Out.

Reconnaître ces 3 phases, être attentif aux signaux de chacune des phases, en particulier des 2 premières nous permet d’éviter d’atteindre la 3ième phase fatidique. Il s’agit de repérer les éléments de déséquilibre qui entraînent des conséquences importantes sur notre santé, conséquences qui vont aller crescendo si on n’y prête pas attention.



La 1ière phase concerne le surmenage

Surmenage et burn out

Vous pouvez rapidement et facilement repérer cette phase lorsque vous êtes confrontés au stress de manière régulière et durable dans le temps. La fatigue commence à s’installer comme pour préserver votre corps de cette dépense d’énergie inutile. Physiologiquement, notre corps est sous tension et l’anxiété peut faire son apparition.


Le corps se fatigue et pour compenser notre système hormonal s’emballe. Une boucle sans fin se met en place. On ne récupère plus suffisamment ni en quantité ni en qualité. Le déséquilibre s’installe et avec lui une difficulté à se reposer malgré la fatigue.


Réagir à ce stade vous permet de récupérer en quelques semaines.



La 2ième phase concerne l’épuisement

Epuisement et burn out

La production des hormones nécessaires au bien-être ne sont plus produites de manière efficace et suffisante. Cela entraîne une diminution de l’efficacité, de la performance, mais aussi de la motivation. Le sommeil est de plus en plus perturbé. Vous pouvez facilement imaginer l’engrenage qui s’est mis en route à votre insu.


Réagir à ce stade vous permet de récupérer en 2-3 mois.



La 3ième phase concerne le Burn Out

Burn Out

Le corps dit STOP ! Vous avez continué malgré les signaux que votre corps vous a envoyé pendant des semaines, des mois ou même des années. Il vous le rappelle sans pitié !


- Batteries à plat : vous n’avez plus d’énergie pour mener votre journée normalement, vous ne vous levez plus un matin, tout vous paraît insurmontable comme une montagne impossible à gravir.

- Émotions débordantes : vos réactions émotives débordent, vous ne réussissez plus à contenir le flot d’émotions qui vous submerge. Vous étouffez littéralement et vous ne réussissez plus à garder la tête hors de l’eau. Vos réactions émotives sont complètement disproportionnées, accès de colère, pleurs interminables, anxiété extrême et constante.

- Cerveau en branle : vos capacités cognitives sont impactées fortement, vous avez du mal à réfléchir, même à des choses simples du quotidien.


Il faut plusieurs mois pour remonter la pente, avec l'aide de professionnels médicaux.



Avec ces informations, on s’aperçoit que le Burn Out n’est pas une faiblesse psychologique. C’est une manière qu’a trouvé notre corps pour nous alerter sur le déséquilibre physiologique que l’on s’inflige de manière prolongée.



Que faire pour éviter de s’épuiser et prendre soin de soi au quotidien ? 

Je vous partage quelques conseils utiles et à la portée de tous pour tenir éloigné cet état d’épuisement extrême, pour récupérer l’énergie dont notre organisme a besoin.

prendre soin de soi

1- Tenir compte de notre chrono biorythme : il s’agit d’avoir des activités qui demandent concentration et effort plutôt entre 8h et 13h et entre 16h et 20h.

Vivre des moments de récupération, de détente entre 13h et 16h et après 20h.

Si professionnellement, vous ne pouvez pas respecter ce rythme, le faire le week-end et pendant les vacances est une très bonne manière de garder le cap.


2- Prendre soin de soi physiquement : je parle d’activités physiques comme la marche, le vélo, les massages, les détentes dans l’eau, etc…


3- Apprendre à respirer : notre corps fonctionne seul à ce niveau, il n'a pas besoin de notre conscience pour nous maintenir en vie.

Quand je dis apprendre à respirer, il s’agit de respirer avec le ventre et d’insister davantage sur l’expiration qui est le moment où notre système nerveux récupère et se détend. Si vous insistez davantage sur l’inspiration, vous risquez d’activer plutôt le système nerveux de l’action. Il existe des applications comme Respirelax pour vous aider à respirer avec la cohérence cardiaque. Essayez, c’est magique !


4- Une alimentation saine : il s’agit de manger des aliments de qualité, le moins transformés possible, de saison. Privilégier les protéines en début de journée, les fruits en milieu d’après-midi et limiter les protéines le soir.

Ne vous privez pas à 100% de sucre, mais limitez-en les quantités notamment en début de journée. Gardez votre carreau de chocolat préféré plutôt au goûter par exemple. Ne fuyez pas les bonnes graisses. Et surtout les légumes sont nos meilleurs amis à tous les repas.

Quand aux compléments alimentaires, n’hésitez pas à faire le point avec votre médecin ou pharmacien.



En conclusion, prévenir le Burn Out, c'est possible ! Ne pas attendre d'en traverser un est un cadeau que vous pouvez vous faire. Les clients que j'accompagne qui ont traversé un Burn Out et qui s'en sont remis, partagent tous la même réflexion : "il a fallu que mon corps me dise STOP pour comprendre !"


Prenez soin de vous en étant attentif au surmenage et aux signaux que vous percevez notamment les signaux de fatigue et votre degré de motivation à vous lever le matin.



Si vous reconnaissez certains signaux de la phase surmenage, mais malgré tout, vous ne réussissez pas à changer vos habitudes. Demandez de l'aide, n'attendez pas.

Ou si vous venez de traverser un Burn Out, vous avez réussi à remonter la pente et vous souhaitez ne plus jamais revivre ça.


Contactez-moi ici : Je vous accompagne grâce à un programme spécifique pour vous apprendre à mieux vous connaître, à développer la confiance en soi, l'estime de soi et à prendre les bonnes décisions pour prendre soin de vous au quotidien et vous protéger du Burn Out.



Je vous conseille le livre de Cathy Assenheim : "Je suis épuisé(e)", excellent pour comprendre en détails tout ce que je vous ai expliqué plus haut.


Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page