Comment faire la paix avec soi et les autres ?


Colombe de paix
Colombe de paix

Aimeriez-vous trouver une solution pour à la fois faire la paix avec vous-même et développer plus de compassion pour les autres ?


Si c’est votre cas, j’aimerais vous raconter l’histoire de Solange (pseudonyme pour respecter la confidentialité).




Solange a fait un Burnout il y a quelques années. Elle a décidé de remonter la pente en allant voir un psychologue grâce à qui, elle reprend goût à la vie. Elle se relève.


Elle décide de retrouver du travail. Tout en s’activant dans sa recherche, elle ressent des incertitudes, des doutes l’assaillir au fil des jours. Elle a peur de reproduire les mêmes erreurs, elle craint de revivre ses moments passés si douloureux et elle ne veut plus revivre les mêmes déboires avec ses collègues.


Elle décide de me rencontrer pour un coaching. Lors de nos échanges, elle trouve petit à petit les pièces manquantes de son puzzle. Grâce à cela, elle prend conscience qu'elle ne comprend pas ses propres réactions, ni celles de son entourage.


Je lui propose alors de partir à la découverte de sa personnalité, de qui elle est réellement.


Je lui propose d’emprunter un chemin qui la guide vers la compréhension de ses mécanismes automatiques, ses réactivités. Elle découvre son potentiel, ses ressources cachées et surtout elle met le doigt sur ses parts d’ombre. Ce sont ces parties de nous-mêmes qui s’imposent à nous, qui sont ancrées en nous mais que nous refusons d’accepter tellement elles bousculent et heurtent notre ego.


Pour l’accompagner sur son chemin de découverte d’elle-même, j’utilise un outil puissant : l’Ennéagramme. C’est une approche de lecture de la personnalité, basée sur 9 structures de caractères, qui permet la connaissance de soi, le développement du bien-être de manière constante et durable.


Et en recherchant son profil dominant parmi les 9 de l’Ennéagramme, elle apprend et comprend désormais beaucoup mieux son entourage. Elle met du sens enfin sur ce qui a provoqué chez elle cette rupture émotionnelle il y a quelques années. En comprenant mieux les autres, elle a développé plus de compassion pour son entourage tout en faisant la paix avec elle.

Je souhaite vous expliquer en 2 points comment cet outil a radicalement changé sa vie, et pas seulement la sienne : la mienne, celle de ma famille, de mes amis et de millions d’autres personnes à travers le monde entier.


Voici mon histoire avec l’Ennéagramme pour vous témoigner les bienfaits d’utiliser un tel système :



1-     Connaissance approfondie du MOI :


Je me souviens encore quand une de mes formatrices nous disait que nous allions condenser 10 années de thérapie en une seule, grâce à l’Ennéagramme. J’avoue que même si j’étais très convaincue de la puissance de cet outil, je n’imaginais pas à quel point, il allait changer ma vie.

lumière et forêt

Grâce à l’Ennéagramme, je suis capable de mieux me définir, de connaître mon potentiel, ma part de lumière. Je sais quoi faire pour aller chercher en moi les ressources qui sont devenues encore plus visibles dès que j’en ai besoin. Je sais les définir et les trouver grâce à des prises de conscience très fortes sur tous ces aspects. Grâce à cet outil dynamique, je sais comment faire pour aller chercher des ressources qui me sont aujourd'hui plus facilement accessibles.



ombre et bougie

En parallèle, j’ai pris quelques claques au passage. Alors rien de terrible non plus, je ne voudrais pas vous effrayer !! Disons que j’ai osé regarder en face ma part d’ombre, celle qui contient tous mes défauts. Nous avons tous, nos parts d’ombre que certains plus que d’autres cachent derrière des masques. Les regarder en face, et surtout les accepter est parfois douloureux.


Pour ma part, j’ai mis quelques mois avant de vouloir accepter mes défauts que je qualifiais de terribles et inacceptables. Je me disais que tant que je ne les voyais pas, c’était comme s’ils ne faisaient pas partie de moi.

Et puis, petit-à-petit, j’ai compris que ne pas les accepter, cela revenait plutôt à lutter contre quelque chose qui ne pouvait pas disparaître. Ces éléments étaient inscrits en moi, ancrés justement parce que j’avais choisi de les ignorer.

J’ai alors fini par accepter morceau par morceau ces parts d’ombre grâce à l'Ennéagramme. Mettre un mot dessus, les reconnaître, les accueillir et enfin les accepter a été d’une manière assez inattendue libératoire. En effet, je n’avais plus à lutter contre des éléments qui non seulement s’imposaient à moi, mais m’habitaient depuis toujours. Les accepter m’a permis d’adoucir la relation que j’entretenais avec moi-même.


Finalement, j’ai trouvé une manière de faire la paix avec moi grâce à cet outil. Même quand je m’agace contre moi, j’ai conscience de ce que je suis en train de ressentir et je suis d’accord avec cette partie de moi. Je ne la renie plus. Je fais juste en sorte d'en prendre conscience en déclenchant ce qu’on appelle mon observateur intérieur.


Il est comme blotti contre moi sur mon épaule et il me fait signe quand je vis une réaction positive ou négative face à un évènement. Il est doux avec moi, il ne me juge pas. Il me permet de prendre de la hauteur face à ce qui est en train de se produire. Il est juste là pour me mettre comme des lunettes de vue, avec ce pouvoir d’améliorer la netteté des images que je vois autour de moi et en moi.

Cela demande beaucoup d’entraînement pour acquérir le réflexe de déclencher cet observateur intérieur… J'ai conscience que c’est une pratique que je développe pour le reste de ma vie, il est mon meilleur AMI.




2-     Compréhension des AUTRES : 

Diagramme de l'Ennéagramme

En parallèle de toutes ces prises de conscience, l’Ennéagramme m’a également permis de mieux comprendre les autres. En effet, partir à la recherche de notre ennéatype, ou base ou profil dominant (appelez-le comme vous voulez), cela nécessite un balayage complet des 9 profils qui constituent l’Ennéagramme.


Les tests que l’on peut trouver sur internet ne sont pas fiables. Au mieux ils vous permettent d’hésiter entre 2 ou 3 profils. C'est comme si une machine faisait le travail à votre place et vous empêchait par la même occasion de développer une introspection précieuse pour mieux vous connaître et mieux comprendre les autres.

Ce qui est puissant dans le fait de chercher notre profil dominant (sans passer par les tests), c’est de se poser de vraies questions, de faire une introspection approfondie en soi pour récolter les bonnes réponses. Grâce à un coach certifiée ennéagramme, cette étude est possible dans de bonnes condition. En tant que coach, je vais poser des questions et ainsi aider mon client à déterminer son profil. J'explique les subtilités de l'outil et j'aborde avec mon client les nombreuses facettes de cet outil très dynamique.


Et comme je le disais plus haut, parfois cette introspection nous fait découvrir des points moins funs nous concernant.

vision du monde

C’est réellement cette étude qui permet d’aller à la rencontre de nous-même. Et donc pour revenir à notre entourage, le fait de s’intéresser de près aux 9 profils, cela permet de mieux comprendre que les autres autour de nous peuvent effectivement voir le monde d’une manière totalement différente de la nôtre.

C’est comme si nous découvrions qu’il existe 9 paires de lunettes, que nous en avons choisie une depuis notre enfance et que notre entourage en a fait de même.


Comprendre pourquoi face à une même réalité, les autres ne réagissent pas comme moi et que c’est normal a été pour moi une manière de développer ma compassion. Ma tolérance, mon ouverture aux autres ont été profondément touchées.

C’est comme si pour un instant je troquais ma paire de lunettes pour voir le monde d’un autre point de vue, différemment.


Je fais PAUSE et je prends le temps d’observer sans jugement ce qu’il se passe devant moi. Je prends davantage de recul quand je vois que ma manière de faire ou de percevoir mon monde n’est pas identique à celle de mon conjoint, mes proches, de mes enfants, parents, amis, collègues, …



3-     CONCLUSION : 


Donc après avoir développé plus de paix pour moi et plus de paix autour de moi, j’ai trouvé ma place en tant qu’entrepreneure, en tant que femme, en tant que mère, en tant que conjointe, qu'amie, que sœur, fille, etc... Je regarde en face sans peur mes failles, et surtout je capitalise sur mes forces et mon potentiel. Je suis capable de prendre conscience de mes ressources internes et de les utiliser au mieux.


Je sais comment vivre avec plus de conscience et donc ne plus subir mes réactions comme par le passé. Je reconnais de plus en plus facilement les schémas comportementaux automatiques derrière lesquels je me suis cachée depuis toujours pour enfin devenir qui je suis réellement.



Vous souhaitez des renseignements au sujet de mes accompagnements avec l'Ennéagramme ?


Lao Tseu a dit : "Connaître les autres, c'est sagesse. Se connaître soi-même, c'est sagesse supérieure."


15 vues

Posts récents

Voir tout