4 idées reçues sur l’hypnose

Dernière mise à jour : 1 août

Tu entends hypnose et tu as des voyants rouges qui s’allument tout de suite ?

Tu penses que l'hypnose c'est prendre le contrôle de l'esprit ?

Tu te dis que l’hypnose, ça marche que pour les faibles ?

Tu es persuadé(e) que jamais de la vie tu ne seras en hypnose ?

Tu as peur de déterrer de vieux souvenirs enfouis en toi ?

Et si je te disais qu’il te manque certainement quelques informations pour te faire une réelle opinion sur l’hypnose ?

L’hypnose attire de plus en plus de personnes. D'autres n’y croient pas ou s’en méfient et sont convaincues que l'hypnose est une imposture. Pourtant l'hypnose est validée scientifiquement et médicalement. En France, en septembre 2015, un premier rapport de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) sur le sujet a été publié pour valider l'efficacité de l'hypnose.


J’aimerais ici remettre quelques points sur les i. Je ne cherche pas convaincre quiconque à pratiquer l’hypnose, mais je ressens le besoin de clarifier quelques idées reçues au sujet de cette approche.


Voici les 4 idées reçues que j'entends le plus souvent autour de moi quand j'explique mon métier d'hypnothérapeute :

1- On perd le contrôle pendant la séance !

2- Je n’ai jamais été sous hypnose et je ne le serai jamais !

3- L’hypnose, c’est comme quand on dort, donc, ça ne sert à rien !

4- L’hypnose, c’est dangereux !



1ière idée reçue : On perd le contrôle pendant la séance !


Être réceptif, être d’accord ou encore lâcher prise ne signifient pas perdre le contrôle de la

femme sous hypnose

situation pendant la séance. Même si le conscient perd un peu de son pouvoir dominateur, il n’en demeure pas moins qu’il est toujours là pour gérer son inconscient, siège des valeurs et de la morale : la personne est donc toujours en contact conscient avec ce qui l’anime dans sa vie. Sous hypnose, vous ne perdez jamais le contrôle de la situation et jamais personne ne pourra vous obliger à faire quoi que ce soit qui sort du champ de vos valeurs.


Il est important de distinguer deux étapes différentes concernant une séance d'hypnothérapie. Hypnotiser une personne englobe les deux phases suivantes :

  1. l'état hypnotique : étape où la personne est absorbée, en transe légère, moyenne ou profonde.

  2. la suggestion hypnotique : arguments que donnent le praticien pour modifier la perception du sujet.

L'hypnothérapeute peut accompagner son client vers un état hypnotique sans qu'il s'en rende compte, mais il ne peut pas lui suggérer un changement de pensée, de comportement contre sa volonté. Le client doit y adhérer et le souhaiter, sinon, cela ne fonctionne pas.


De plus, si notre sécurité est mise en danger, on peut sortir à une vitesse extraordinaire d’un état de conscience modifié. L’amygdale* a une priorité absolue sur tout le reste pour produire une décharge d’adrénaline importante. La priorité est donnée à la sécurité.



L’amygdale*, définition wikipedia : L'amygdale joue principalement le rôle de détecteur de danger mais n'est pas limitée aux émotions négatives. Elle semble aussi jouer le rôle de mise en éveil rapide du système cognitif.



2ième idée reçue : Je n’ai jamais été sous hypnose et 
je ne le serai jamais !


Et si je vous disais qu’on est souvent en état d'hypnose pendant la journée sans le savoir et sans qu’on en ait conscience sur le moment ?

vision d'hypnose

Je vous donne un exemple très répandu. Repensez aux trajets quotidiens que vous êtes amené à faire pour aller de votre domicile à votre travail par exemple. Vous êtes en voiture, vous roulez, vous tournez le volant, vous changez de vitesse, vous contrôlez tout ce qu’il se passe autour de vous. Vous arrivez à destination sain et sauf. Mais vous ne vous souvenez absolument plus du trajet. Vous êtes arrivé à votre travail sans savoir comment car vous n’avez pas pris conscience du trajet. Vous êtes certainement parti dans vos pensées. Vous étiez dans un état de conscience modifié donc sous hypnose.


Il y a d’autres moments où vous êtes sous hypnose. Par exemple, lorsque vous êtes hyperconcentré lors d’une conférence, d’un documentaire, d’un film, d’une émission à la télé, etc… L’hyperconcentration amène au fonctionnement hypnotique.


Autre exemple, lorsque vous rêvez les yeux ouverts. Vous partez dans des rêveries et en même temps, vous êtes là, présent. C'est ce que vous vivez, par exemple, face à un coucher de soleil, en écoutant une musique captivante, etc...


Alors ? Vous ne pourrez plus dire que l'hypnose n'est pas pour vous !



3ième idée reçue : L’hypnose, c’est comme quand on dort, 
donc, ça ne sert à rien !



goutte d'eau hypnose

Être en état de conscience modifié, donc sous hypnose n’est ni être endormi, ni être complètement réveillé. On est entre deux états, entre éveil et sommeil. Vous êtes à la limite de ces deux états selon le niveau de transe. Plus elle est profonde, plus vous êtes proche de l’état de sommeil, sans pour autant vous endormir.


Toutes les parties du cerveau fonctionnement en même temps pendant un état modifié de conscience. La connexion est présente, la capacité d’analyse agit en même temps que l’intuition, la créativité. C’est vraiment là que l’hypnose est un soutien pour chacun d’entre nous. Elle permet de nous libérer de nos croyances limitantes pour aller puiser au fond de nous toutes les ressources nécessaires à la réalisation de nos objectifs. Je vous conseille de lire mon article 4 questions sur l'hypnose ericksonienne pour comprendre davantage cette idée.



4ième idée reçue : L’hypnose, c’est dangereux !


pierres empilées zen

Alors, quand j’entends cette idée, la question que je pose immédiatement est « en quoi est-elle dangereuse ? » Et souvent la réponse que l’on me donne fait référence à l’idée de perdre le contrôle. Comme je le précisais plus haut, l’hypnose n’est pas dangereuse, l’inconscient est là et il est garant de notre système de vigilance.


Quelques fois, on me répond qu’on risque de ne pas se réveiller. Alors, la première chose que j’ai envie de rappeler, c’est que nous ne dormons pas, donc, nous n’avons pas à nous réveiller. L’autre point à rappeler, encore une fois, l’inconscient est là pour nous protéger et revenir d’un état d’hypnose est donc naturel.


Parfois, les personnes autour de moi me disent qu'elles ont peur de réveiller des souvenirs douloureux. Cela provoquerait dans ce cas un traumatisme non nécessaire et encore moins bienvenu. Il est vrai qu'avec l'hypnose, on peut se promener dans le passé. Mais ce n'est absolument pas la première vocation de l'hypnose. L'hypnose est un moyen de contourner tous les blocages que nous créons pour nous empêcher de réussir ce que nous entreprenons. Quand j'utilise l'hypnose en orientant mon client vers l'avenir, je peux vous assurer que les traumas de son passé ne sont pas mentionnés pendant la séance. Comme dans un coaching, je n'irai chercher dans le passé que les ressources positives qui peuvent aider mon client à aller de l'avant.




Conclusion !

Pour conclure, je dirais simplement que l'hypnose est un état naturel dans lequel nous nous trouvons très souvent.

C'est un état qui nous permet de dépasser nos croyances limitantes plus facilement. C'est une façon de bien communiquer avec notre cerveau pour atteindre nos objectifs durablement et facilement.


Ne vous en privez pas !


Vous vivez des moments difficiles car :

- vous êtes toujours très anxieux

- vous avez du mal à gérer votre stress

- vous cumulez les régimes et vous prenez de plus en plus de poids

- vous avez un jour goûter à la cigarette et aujourd'hui, vous ne pouvez plus vous en passer

- vous avez une ou des phobies et cela vous pourrit l'existence

- etc ...


Grâce à l'hypnose et en peu de séances, vous pouvez décider de vous en sortir !


Contactez-moi



Sonia Lahsaini a dit : "Observer un coucher ou lever du soleil, c'est s'abandonner quelques instants dans un état d'hypnose subjugué."

16 vues

Posts récents

Voir tout